La Marque de Caïn est une ancienne protection donnée par les Fées destinée à protéger le porteur de toute personne qui a l'intention de lui nuire.

Origine[modifier | modifier le wikicode]

Cain Praetor.png

D'après la Bible, Dieu a maudit Caïn pour avoir tuer Abel. Il a dû errer comme un misérable. Les Fées lui ont marqué le front pour le protéger. Il est dit que : "Quiconque abattra Caïn, sept fois plus grande sera la vengeance contre celui-là."

Quiconque qui tente de blesser la personne marquée subira des blessures sept fois plus fortes.[1]

Le cas de Simon Lewis[modifier | modifier le wikicode]

Les Fées protègent tous ce qui est par nature exceptionnelle et unique en son genre. Simon Lewis est un vampire diurne, le seul à l'être. La Reine des Fées a donc décidé de le protéger en le marquant au fer avec la Marque de Caïn.[2]

Cain.png

D'après elle, seul un vampire peut survivre à la cérémonie. La marque est invisible sauf lorsqu'elle s'active.

Cain 2.png

Simon n'a aucun pouvoir sur la marque. C'est un pouvoir défensif et non offensif. Lorsque les disciples de Lilith ont voulu le tuer, la marque l'a protégé en les réduisant en cristaux de sels.[3] En réalité, Lilith est vulnérable à cette marque. D'ailleurs, Simon est celui qui a réussi à bannir Lilith.[4]

Retirer la marque[modifier | modifier le wikicode]

Simon finit par rencontrer Caïn dans les égouts de New York qui lui raconte son histoire et l'origine de la marque. Il lui avoue également que la marque peut être retiré mais que le rituel est dangereux. Pour cela, il a besoin de la pierre qui a tué Abel et du sceptre utilisé par la Reine des Fées. La Marque est retiré de Simon mais le rituel a fait bouillir tout son sang et il dût boire le sang d'Isabelle Lightwood pour survivre.[5]

Anecdotes[modifier | modifier le wikicode]

  • Dans les livres, cette marque est faite par Clarissa Fairchild en créant une nouvelle rune.
Rune Cain.jpg



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .